Couverture affiche

Extrait du chapitre 4

            Deux longues années passèrent sur la terre des hommes, il est dit que le monde était né avec le conflit du ciel et de la terre, du feu et de la mer. Soif de pouvoir et de sang, les guerres étaient donc inévitables, elles amenaient toutes sortes de souffrance et de désolation sur leur passage. Ainsi, après plusieurs générations de calme et de paix, un ennemi venant d’une autre contrée arriva à Norroisia par l'est. Voguant sur une longue distance de navigation, il toucha terre, avec pour unique but celui de tout détruire.

          Ne connaissant ni la peur ni la pitié, ces combattants pillards massacrèrent tous les hommes qu'ils rencontraient, violèrent leurs femmes et réduisirent chaque enfant en esclavage. Telle était la loi du plus fort. Les hommes avaient de grands rois qui dirigeaient de vastes territoires et leurs armées venaient se briser au contact de l’adversaire. Ils essayèrent de protéger leurs biens, leurs richesses et leurs descendants sans toutefois y parvenir. L'ennemi les priva de tout. Leur royaume fut réduit en cendres.

          Défaits, ces rois se mettaient à genoux en suppliant d’épargner la vie de leurs familles, mais le pardon n’existait pas pour les envahisseurs. Ainsi toute une lignée de nobles disparut en l’espace d’un instant. Cet ennemi progressa rapidement dans les terres puis, contre toute attente, reprit la mer. Il contourna le sud en empruntant le passage entre les îles de Jutland et Norroisia pour réapparaître ensuite à l'ouest, à la frontière d'Enthésia. Ce long détour semblait n'avoir aucun sens et pourtant, il avait un but précis.