Tableau (2)

 

Résumé :

Chloris est une jeune femme qui n’a pas encore connu l’amour ; sa beauté attire pourtant le regard des hommes. Ses attentes vont être comblées lors de sa rencontre avec un pêcheur de Cancale, Aedan. Chloris ne se doute pas de la dimension que va prendre son amour pour le jeune homme au comportement étrange. Pour ses amis, il n’est qu’un imposteur, pour Chloris, il est l’homme de sa vie.

Cette histoire empreinte de candeur et de profondeur est entourée de mystères ; les deux protagonistes seront-ils prêts à tout pour laisser s’épanouir pleinement leur amour ? Jusqu’où leur relation va-t-elle les mener ? Et si ces questions ne pouvaient pas trouver de réponse dans notre monde ?

L’auteur explore la frontière entre le corps, l’esprit et la conscience. L’homme cherche à déceler les secrets de l’univers, mais est-il seulement prêt à accueillir les réponses, à se confronter à l’inconcevable ?

La nature bretonne, qui attire mais s'apprivoise difficilement, sert de toile de fond à cette passion amoureuse. L'auteur, David Virassamy, exprime dans ce deuxième roman tout son respect et son amour pour cette région. L’ouvrage Chloris et le pêcheur de Cancale, sans être une suite, s'inscrit dans la continuité de son premier roman L'Étoile de la solitude. Il y affine son style et partage ses interrogations sur les énigmes de la vie. 

 

Biographie :

Illustration de couverture : David Virassamy

        Thème : Sentimental

        Nombre de pages : 344

        Format : Roman (134x204)

Point de vente : Amazon, Edilivre, FNAC, Gibert Joseph.com, Furet du Nord, Librairie le Roi Lire...

     Un extrait du texte :

 

       « Mon amour, mon tendre aimé, ton regard a

       transpercé à jamais mon existence, avec toi j’ai découvert

       un monde plaisant et fructueux. Je ne sais pas si notre

       rencontre n’était que le fait d’un pur hasard ou le fruit du

       destin, mais sache que mes sentiments n’ont cessé de

       croître à tes côtés. Quel bonheur de ressentir ta présence

       auprès de moi ! Le destin nous a donné cette chance de

       nous aimer si tendrement, si intensément. Écoute mon

       coeur qui te parle d’amour, ne gâche pas la douceur qui

       nous a accompagnés durant les instants passés ensemble,

       ne détruis pas cette passion réciproque qui nous est due. Je

       sais qu’il y a des barrières qui nous séparent, je sais aussi

       qu’il y a des secrets qui m’échappent mais après tout, j’ai

       décidé de t’accepter tel que tu es, sans vouloir les connaître

       puisque cela est la cause de notre désunion. Écoute la

       résonance de ma voix, je t’aime plus que tout sur cette

       terre, je t’aime à l’infini, alors, je t’en prie, ne m’abandonne

       pas. Je ne survivrais pas à ta disparition... »